Les Origines d’Acireale

Acireale histoireLe nom d’Acireale, autrefois appelé Aquilia, remonte au ‘600 et tire son origine d’une légende mythologique grecque très ancienne.

L’histoire raconte, en effet, que le jeune berger Aci tomba amoureux avec la belle nymphe Galatea. La jalousie du cyclope Polyphème, lui aussi amoureux de Galatea, a fini avec le meurtre du pauvre jeune, en l’écrasant sous un gros rocher. Du sang du pauvre berger est né un fleuve appelé Akis, dont la plus grande partie est aujourd’hui souterrain, qui affleure près de Santa Maria la Scala et est appelé "U sangu di Jaci" (Le sang de Aci).

L’adjectif "Royal" a été ajouté en 1642 par un décret de Philippe IV d’Espagne pour le distinguer des autres villages des environs et pour souligner sa position dominante, comme ville domanial, sur toutes les autres Aci baronnial tels que Aci Trezza, Aci Castello, Aci Sant’Antonio, Aci Bonaccorsi etc.

Acireale Aujourd’hui

Aujourd’hui Acireale est connue en toute Italie pour son célèbre carnaval coloré, pendant lequel on peut admirer des chars allégoriques en carton-pâte, inspiré par les affaires politiques plus importants et par les arguments actuels, et des chars complètement couverts de fleurs, très suggestifs et originales, des véritables œuvres d’art des artisans locaux. 

Carnaval de Acireale

En plus, à Acireale est important la fête de Saint Sébastien. C’est le premier événement significatif du calendrier de Acireale, qui commence à janvier.

Le 20 janvier, le jour le plus important de la fête, on peut admirer une procession qui commence le matin de la Basilique, dirigée par la statue de Saint Sébastien, et se déplace dans la ville en passant par les quartiers les plus anciens à ceux modernes. La ville de Acireale est tellement consacrée au Saint, qu’on l’appelle avec des tendres épithètes diminutifs (par exemple "rizzareddu" - "petit bouclé"); la raison de cette dévotion est la guérison du peuple d’Acireale de la peste médiéval.

Cannoli siciliens

Une autre caractéristique de Acireale sont les Thermes et ses villages de pêcheurs, comme Capo Mulini. Qui loge dans notre B&B aura beaucoup d’attractions à visiter dans cette ville magnifique de la région de Catane. Une première étape à ne pas perdre est Place de la Cathédrale, où il y a des édifices très importants de la ville, comme la Cathédrale, la Basilique des Saints Pierre et Paul, le Palais de la Mairie, le Palais Modò. Tout au long de la ville entière on peut admirer les formes historiques du Baroque sicilien: maisons, portails en lave, grands masques gravé dans la lave, les balcons des palais élégants.


Qui ne veut pas rater l’occasion de goûter notre cuisine méditerranéenne et, en particulier, nos spécialités, doit essayer au moins une fois nos repas à base de poisson frais, la fraîche "granita" (granité) au citron ou aux amandes, le lait d’amandes, la riche pâtisserie et, enfin, finir le repas avec le traditionnel "cannolo" à la ricotta ou les pâtes d’amandes de toute forme et couleur.

Églises et Palais d’Acireale

Il y a plusieurs lieux intéressants à visiter dans la ville des cent cloches, à partir du centre ville, où se trouve Place de la Cathédrale. Sur cette place on peut trouver quelques uns des édifices les plus importants et élégants de la ville: L’Église Cathédral, la Basilique des Saints Pierre et Paul, le Palais Municipal et le Palais Modò.

Acireale Cathédral

  • L’Église Cathédral, datant du XV siècle et dédiée à la Vierge Marie, pendant les années elle a été rénovée plusieurs fois et aujourd’hui elle est dédiée au culte de la sainte patronne de la ville: Sainte "Venera". Dans l’église on peut admirer des œuvres de Petro Paolo Vasta, Antonio Filocampo, Giuseppe Sciuti, Francesco Patanè, Vito D'anna e Giacinto Platania.
  • La Basilique des Saints Pierre et Paul, construite en style baroque est datant du 1550. Une particularité de cette église est sa nef unique. À l’intérieur de la Basilique on peut admirer la statue du Christ à la Colonne, très vénéré par Acireale, qui est portée pendant la procession tous les 70 ans.
  • Le Palais Municipal, de style baroque, datant 1640 mais reconstruit à cause des endommagements, dans les années suivantes. Très particuliers sont les grands masques qui soutiennent les balcons.
  • Le Palais Modò, dont la structure originaire s’est détériorée avec le temps, il a été restauré successivement en style baroque et lui aussi a la particularité des grands masques qui soutiennent les balcons. À l’intérieur se trouve le Théâtre Eldorado, depuis 1909.

En se promenant parmi les rues du centre ville il y a d’autres palais, musées, églises et monuments qui peuvent vous intéresser:

  • la Bibliothèque et Pinacothèque Zelantea;
  • la Basilique "Colleggiata" de Saint Sébastien (déclaré monument national);
  • l’Église de Saint Antoine de Padoue;
  • l’Église de Sainte Marie du Suffrage;
  • l’Église de Saint Camille.

Réserve naturelle Timpa de Acireale

Une des rues principales du centre est Cours Umberto, le long duquel il y a plusieurs palais nobiliaires. En parcourant Cours Umberto on arrive à la Place Garibaldi, où on trouve le Théâtre Maugeri. En continuant sur le cours on arrive aussi à la Place Indirizzo, où il y a les jardins municipaux: "Villa Belvedere".

La réserve naturelle Timpa d’Acireale

La Timpa est un promontoire d’environ 80 m. d’altitude sur la côte d’Acireale.

À partir du 1999 elle est devenue réserve naturelle orientée et elle est caractérisée par des rochers d’origine volcanique en escalier et par des failles où pousse une épaisse végétation; le territoire de la réserve est bien préservé et en grande partie intact, même s’il se trouve dans un contexte particulier comme la côte orientale au nord de Catane.

La réserve de la Timpa se compose d’une bande parallèle de 6 km environ près de la côte, qui va de Acque Grandi (petit village près de Capo Mulini) jusqu’aux pieds du village de Santa Maria degli Ammalati.

Réservation

Ospiti camera #2
Ospiti camera #3
Ospiti camera #4
Protected by Verisgn

Page Facebook



Conseillé sur Trip Advisor               Office Provincial du tourisme de CataneBed and Breakfast sur Guide Routard Guide Petit Futè